Publié par harkia le

Girafe
Réserve africaine de Sigean

Vous voulez voir les animaux ? pas de panique je vais vous présenter ci-dessous, les clichés que j’ai réalisé lors de mon après midi à la belle réserve africaine de Sigean, dans l’Aude, entre Narbonne et Perpignan, dans le Languedoc Roussillon. Un parc animalier avec lions, chimpanzés, rhinocéros, flamants, girafes, buffles, gnous, reptiles, serpents, chèvres, tous ensembles sur une petite planète sauvage en semi liberté et à l’abri du braconnage. Je vous présente la vaste réserve de Sigean et son zoo, où se côtoient faune sauvage et espèces animales exotiques.

Je comptais initialement chevaucher au moins un lion dans le but de démontrer mes prouesses de chevalier en chargeant sur un ours et quelques suricates. Mais j’ai dû me contenter de seulement prendre des photos en restant en sécurité derrière les vitres de la voiture, et à l’extérieur des enclos, comme dans un safari en milieu naturel.

Admirez les grandes plaines et la résidence de vacances des animaux sauvages, avec étangs et vastes étendues d’arbres avec un troupeau par-ci par-là.

Tout commença par le circuit voiture, tel le parcours en voiture dans Jurassic Park, à la différence qu’il n’y avait pas de dinosaures, pas de végétation touffue, pas de cris, et pas de musique de John Williams. C’était donc moins palpitant mais très plaisant malgré tout, car j’avais payé mon entrée.

Les premiers à faire leur apparition étaient les zèbres, créatures rayées et impassible face la vue d’une voiture. En termes plus familier, ils en avaient rien à foutre. Mais de la nonchalance naît une certaine élégance, et c’est non sans plaisir que j’ai pu admirer un zèbre déambuler et parfois s’immobiliser, le regard hagard tel un cheval noir et blanc.

Voici une petite visite guidée de cette espèce animale proche de l’entrée du parc.

Avant de passer à la prochaine attraction du parc zoologique qui est le lion — une attraction qu’il faudra expérimenter avec l’imagination, car les rois de la jungle dormaient, à l’abri des regards, d’un sommeil apathique dû à l’écrasante chaleur de l’après midi — voici en vrac quelques merveilles de mère nature.

De nombreuses espèces qui ne sont pas originaires du sud de la France et des Pyrénées de toute évidence. Parmi eux : alligators (ou crocodiles ?), hyène, autruches, ânes, dromadaire (ou chameau ? ^^), ourse, singes… Manquait le guépard, l’éléphant, et autres carnivores et félins pour affiner le tableaux déjà bien sympathique.

Bien que le roi lion fut absent, un de ses personnages principaux faisait parti de la liste de ces mammifères. Pour le plus grand plaisir de mon âme d’enfant, ce n’est pas les guépards, ni les antilopes, ni les pélicans, ni les éléphants, mais bien les Pumbas en chair et en os, qui se pavanaient leur gros bidon et leurs défenses. Bien entendu, Hakuna Matata remplissait de sa mélodie tous les recoins de ma tête, me retrouvant ainsi sans défenses face à la nostalgie de mon enfance.

A ce moment là, j’étais toujours dans la voiture à observer les animaux ainsi que la faune et la flore de cette fausse savane africaine d’Occitanie.

Mon esprit, ayant suivi l’envol des notes de cette mélodie entraînante, m’entraîna vers les hauteurs en compagnie des maîtres du ciel pour que je m’affranchisse de mes chaînes, de mon corps étriqué et de sa lamentable rengaine, vers les espaces infinis dominés par les oiseaux.

Désolé pour cette envolée lyrique, mais les grands espaces et les parcs me font toujours cet effet là. Voici en vrac des flamants roses, un vautour et d’autres espèces en captivité dans une grande volière. Pas de cigognes malheureusement, juste beaucoup de flamant et autres oiseaux.

Mais comme le bonheur est éphémère je suis redescendu bien vite vers le sol et sa terre. Avec toutefois des restes d’une certaine altitude, car je pouvais contempler l’un des animaux les plus grand du monde, un des seuls pouvant lécher de sa langue démesurée les petites pattes de mes précédents compagnons : la girafe.

Crédit photo : Yohan Chardey

Dans la réserve : Cafétéria, table de pique nique, étang, grand parc, connexion wi fi, espace naturel, vie sauvage, nombreux animaux, visites guidées, soigneurs animaliers.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *