Publié par SEO340101 le

Mariés à la sortie de la mairie
Comment choisir son photographe de mariage ?

Bonjour à vous les futurs mariés, si vous êtes ici c’est sûrement que vous voulez trouver un photographe. En tant que photographe de mariage professionnel, je vais tenter de vous orienter le mieux possible dans vos recherches. Tous les prestataires ne se valent pas dans le reportage de mariage, c’est pourquoi il est important d’avoir les bonnes clés en main pour choisir qui vous accompagnera lors de la concrétisation de vos fiançailles.

Les points que je vais développer ci-dessous sont le fruits de mon expérience de photographe professionnel dans le reportage photo de mariage. Il s’agira d’un guide que je considère en accord avec mes valeurs et ma personnalité, qui est celle d’un artiste avant d’être celle d’un entrepreneur.

Bienvenue dans la Taverne aux Images et bonne lecture.

1 / Le matériel du photographe de mariage
Matériel photo

“Quel matériel utilisez-vous ?”

C’est une question qui revient de temps en temps lorsque des mariés me contactent. Je vais expliquer pourquoi je pense que c’est une mauvaise question.

Le bon travail du photographe n’est pas directement lié à son matériel. J’ai des amis qui font des meilleures photos avec leur téléphone que d’autres avec des appareils photo à 3000 euros, des flashs, des téléobjectifs gros comme des tanks, des optiques par dizaines, bref, du matos à ne plus savoir quoi en faire. Le premier point essentiel à retenir pour le matériel est le suivant : Un appareil photo qui coûte cher apporte surtout plus de confort pour le photographe, car il bénéficiera de plus de réactivité et une meilleure adaptabilité dans toutes les situations de votre mariage ; et aussi une meilleure durée de vie, pour un professionnel c’est important. En aucun cas les photos seront significativement meilleures grâce à un meilleur appareil photo. Coluche disait : “ce n’est pas ceux qui ont les plus grandes oreilles qui entendent le mieux”. Gardez bien en mémoire cette phrase.

Les meilleurs photographes sont ceux qui maitrisent parfaitement leurs appareils, peu importe lesquels. Ne choisissez pas un photographe pro en fonction de la valeur de son matériel ! Par contre, assurez-vous qu’il possède au moins 2 appareils dans le cas où un casserait ou cesserait de fonctionner. C’est le second point le plus important à retenir pour le matériel photographique.

Donc inutile de vouloir comparer l’appareil de votre beau-frère avec celui du photographe. Nous verrons plus loin quelles sont les vraies qualités à avoir pour réaliser de belles photos pour un mariage.

Ah oui j’oubliais, évitez par la même occasion les photographes qui se vantent de leur matos. S’ils font ça, c’est qu’ils ont juste de l’argent et pas de talent.

2/ Quel budget pour mon photographe de mariage ?
Argent et budget

Voici l’un des points les plus sensibles et des plus déterminants dans votre choix du bon photographe. Comment définir votre budget alors qu’il faut à côté prévoir la robe de mariée, les préparatifs, le traiteur, le vin d’honneur, le fleuriste, les alliances, le cortège, le bouquet, la location de salle, le cocktail, le coiffeur, la décoration, la pièce montée et j’en passe. C’est certain, organiser votre mariage peut vite faire monter le coût total jusqu’au point de vous faire regretter de vous marier ^^. On cherche à faire des économies et selon le thème du mariage cela est difficile.

Mais il est une chose avec laquelle il faut faire attention avec les petits budgets : les photographes.
Il est tout à fait compréhensible de vouloir des photos de mariage à bas prix, je suis le premier à le comprendre. Mais contrairement aux cérémonies et autres décorations, les photos de mariage resteront à vie, c’est donc un investissement rentable qui perdurera en même temps que vous (ce qui est incroyable quand on y pense ^^).

Je vais essayer de donner mon point de vue sur les différents budgets en considérant qu’il s’agisse d’un reportage photos des préparatifs jusqu’à la fin de soirée, c’est à dire la journée complète. Tout ce que je vais dire reste une généralité, il y a évidemment des exceptions dans chaque catégorie.

Petit budget, 500 euros ou moins :

Je ne vais pas mentir aux futurs jeunes mariés, je conseille une grande méfiance vis à vis des prix qui varient dans cette fourchette là. Déjà, un photographe professionnel dont c’est le métier ne peut pas vivre avec des tarifications comme celles-là. Il y a de grandes chances pour que ce prestataire soit un amateur (prestation illégale dans ce cas) qui comble ses fins de mois, et donc n’a pas besoin de s’investir pour votre mariage car c’est secondaire pour lui. Je rappelle aussi que “faire ça par passion” ne justifie pas de tels prix déloyaux. Cela n’assure pas non plus un travail de qualité. “On peut être passionné mais nul à chier” disait Bouddha… enfin je crois.

S’il est en revanche photographe de mariages pro, c’est qu’il ne considère pas son travail comme ayant de la valeur. Réaliser de sublimes reportages photo, retranscrire les émotions et s’occuper de la post production, nécessitent (et a nécessité) un temps de travail incompatible avec ces prix là.

Et pour finir, il dévalorise ce métier artistique.

Budget moyen, entre 500 et 1000 euros :

C’est déjà plus correct mais il est fort à parier que ce prestataire fournisse une approche photographique peu originale et très conventionnelle. Il est quand même possible d’avoir de bonnes surprises, notamment si un prestataire talentueux lance sa carrière et souhaite se faire la main avec des tarifs attractifs. Mais en dehors de ça, faites attention également, surtout si vous recherchez un artiste photographe et pas seulement un automate qui appuie sur un bouton, et dont la photographie de mariage n’est pas son activité principale.

Budget normal, entre 1000 et 1500 euros :

Voilà la tarification de référence pour les photographes professionnels.
En investissant ce prix dans votre photographe de reportage, vous vous assurez (en général) une prestation de qualité, une prise de vue consciencieuse et une retouche au minimum correct (le post traitement est souvent médiocre dans les petits budgets). Avec cette tarification, vous avez à faire à un prestataire spécialisé qui maîtrise son domaine. Il saura s’adapter le jour du mariage sans difficulté, capturer tous les beaux moments et les sourires afin de vous sublimer.

De plus, de part son expertise, il saura vous accompagner et vous conseiller avant le mariage comme le jour J. Être photographe (un bon en tout cas) c’est aussi vous accompagner pour faire de votre mariage un mariage parfait.

Gros budget : plus de 2000 euros :

Sûrement des photographes créatifs de renom exerçant depuis longtemps et avec du matériel onéreux comme des drones où ce genre de gadget. Ou accompagnés d’un ou plusieurs assistants pour faire des photos du même instant sous différents angles. Peut-être est-il vidéaste aussi. Si vous avez le budget, c’est l’occasion d’avoir des photos originales grâce à un style photographique haut de gamme et personnalisé.

3/ Quel style de photographe de mariage choisir ?
Photographe de mariage

Photographier un mariage ne signifie pas la même chose pour tous les photographes de mariage. Certains se contenteront juste d’appuyer sur leurs boutons pour photographier uniquement les bons moments comme le bisou, la bague au doigt et les photos de couple traditionnelles. D’autres en revanche, insuffleront une dimension artistique et journalistique dans leurs prises de vues. C’est bien évidemment vers ces derniers que je vous conseille d’aller.

Avant le mariage :

Mais comment savoir ça à l’avance, me direz-vous ? Déjà, comme je vous l’ai dit plus haut, le budget est un bon indicateur et surtout une certaine preuve de l’investissement future du photographe. Ensuite, si le ou la photographe demande des informations sur votre histoire, votre complicité, votre famille, c’est aussi un bon indicateur de son intention de réaliser des photos à votre image et de capter l’essence de votre personnalité. C’est de là que démarre un bon photo reportage : la prise d’informations.

Un autre bon moyen de ne pas se tromper est de vérifier que le prestataire possède un site internet propre et soigné. Si déjà son portfolio à fière allure, c’est déjà un bon point pour se faire une idée de sa conscience professionnelle. À titre d’exemple, j’ai moi-même passé beaucoup de temps à peaufiner mon site pour qu’il représente ma volonté de bien faire lors d’un mariage. Si des photographes balancent en vrac des photographies de mariage dans un book photo bâclé, pourquoi seraient-ils plus soigneux le jour du mariage ? Je me permets une analogie avec une expression bien connue qui est “nous sommes ce que nous mangeons” ; qui devient pour un photographe : “nous sommes ce que nous montrons”

Pendant le mariage :

Pour prendre large, il y a 2 styles de photographes. Le discret et distant, puis celui de type “complice” qui plonge sa bonne humeur dans le cœur de la mêlée afin de se fondre parmi les invités afin d’en faire ses amis. À mon sens, celui qui reste loin et fait des prises de vue avec un téléobjectif, peut faire de belles photos certes, mais manquera la spontanéité et les magnifiques photos qui pourraient être prises sur le vif grâce à la complicité du photographe avec la famille, les amis et les mariés.

Si le prestataire ne s’inclue pas un minimum “dans la vie” du mariage, comment peut-il raconter l’histoire de cette journée composée essentiellement d’interactions entre les personnes présentes ? De plus, avoir un ou une photographe qui mitraille à longue distance comme un voyeur ne fera que mettre mal à l’aise les invités. Le prestataire sera considéré comme un étranger, ce qui ne mettra pas en confiance les gens afin de capturer les rires et les émotions des qu’ils se tourneront vers lui.

Je vous conseille donc celui que sera équipé d’objectifs de type grand angle et 50mm, ce qui lui permettra d’être proche de vous pour les meilleurs moments. Bien entendu, libre à vous de choisir tel ou tel style de prestataire, si vous ne désirez pas “un complice” et que vous préférez une personne discrète et distante, c’est votre choix. Mais là encore, le bon photographe de type “complice” saura se faire discret quand ça sera nécessaire, comme lors de la cérémonie civile, laïque, religieuse et les discours.

En résumé : privilégiez le ou la photographe qui ne se contente pas des photos posées et des photos de famille, mais bien celui qui fait ça et qui propose également une approche reportage. Beaucoup de belles images en dépendent.

Après le mariage (retouches) :

Le métier de photographe ne s’arrête pas au shooting. Une photographie originale (ou photographie artistique) est le produit d’un processus en deux étapes. La retouche est cette seconde étape. C’est elle qui apportera de la cohérence dans le reportage ainsi que la touche personnelle du photographe, si toutefois il en possède une. Et c’est ce que nous allons voir juste après.

Privilégiez quelqu’un ayant un style bien à lui et qui ne calque pas les tendances en appliquant seulement des filtres sur toutes ses galeries. Pour vous en assurez, comparer leur site internet (encore une fois c’est important !) et voyez si certains sortent du lot. Posez-leur même directement la question pour savoir quel est leur style graphique. Par exemple, j’applique sur mes photos de mariage et mes séances photos “un filtre maison” que j’ai travaillé durant plusieurs années. Je possède maintenant ma propre identité visuelle sur mes images.

Chaque photographe a son style, il est normal qu’un type de photographie ne plaise pas à tout le monde, l’important est que le photographe en possède un à lui, c’est là la différence entre un photographe et un artiste-photographe.

Merci d’avoir lu jusqu’au bout !

Si vous voulez découvrir mon travail, je vous invite à parcourir ce reportage de mariage complet que j’ai réalisé en 2019.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *