Publié par harkia le

rues de Montpellier
Balade à Montpellier

Quand on est photographe et qu’on a du temps libre, aller se balader seul dans les rues du centre de Montpellier n’a rien de pénible. Au contraire, en plus de prendre le soleil du sud de la France et de l’Occitanie, c’est une excuse pour faire des photos du patrimoine historique Montpelliérain, mélangé à la trépidante vie étudiante. Le musée Fabre, Port Marianne, Odysseum (un peu excentré du centre ville) sont autant de quartiers à découvrir en tramway ou à pied.

Étant originaire de Paris et non de la région languedoc et du département de l’Hérault, Montpellier à l’avantage d’être une ville à taille humaine qui donne l’impression que l’on se promène dans un gigantesque village (du moins dans le centre historique que l’on nomme écusson).
j’entrepris donc une petite balade au gré des ruelles et des places, immortalisant quelques scènes de vie et de ville. Une des nombreuses particularités de cette ville de méditerranée est le tramway, beau et coloré.

La place de la comédie, centre symbolique de la ville, est entourée du corum et de antigone. les habituels joueurs de guitare étaient installés en son centre, et égrainaient des notes endiablées sur un rythme de jazz manouche effréné :

Précédent
Suivant

Mon instinct premier m’a poussé à me rendre vers la librairie Sauramps, un bâtiment penché et original dans lequel dort en son sein les plus beaux objets de la création : les livres.

Centre historique de Montpellier

L’Écusson est le centre historique de Montpellier caractérisé par son contour en forme d’écu français ancien, proche d’un pentagone. Les boulevards l’entourant se trouvent aux emplacements des fossés médiévaux qui bordaient la muraille principale de la ville.

Au milieu du XIIème siècle, une première enceinte de taille réduite protège la ville. À la fin du XIIIème siècle, la ville s’étant beaucoup étendue, on décide la construction de l’enceinte qui marque encore de nos jours le cœur de la ville. Bien que très ancienne, l’enceinte survit à tous les événements que la ville traverse au cours de son histoire. Elle ne sera démantelée, progressivement, qu’à partir du XVIIème siècle. La ville médiévale ne se limita cependant pas à l’écusson, des faubourgs importants se développant aux XIIIème siècle et XIVème siècle, détruits par les guerres, et développés à nouveau à partir du XVIIème siècle. La majorité des rues de l’Écusson sont des rues d’origine médiévale : étroites, tournantes. Une grande partie du bâti est également d’origine médiévale, modifié principalement aux XVIIème siècle et XVIIIème siècle.

C’est donc dans les ruelles tortueuses et étroites que je pris quelques photos en noir et blanc de la vieille ville de Montpellier et son centre historique au charme médiéval. Mon appareil photo se figea sur tantôt sur le tram, tantôt sur l’église saint Roch, les terrasses, l’observatoire :

Villes à découvrir autour de Montpellier : Maguelone, Castelnau, le lez, Sète, La Grande Motte, Palavas, st Jean de Védas, Le Pic saint Loup, Grau du roi, Pérols.

Et aussi : Les Cévennes, Les Pyrénées, région Occitanie.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *